Actualités

Partager sur :

Que deviennent les "objets et papiers de mémoire" du 16 rue Claude Bernard ?

15 novembre 2023 Association
Vue 884 fois

Une année s'est écoulée depuis le départ d’AgroParisTech du 16 rue Claude Bernard. Le site a été repris par le groupe Hertel, promoteur / constructeur / investisseur. Les travaux d’aménagement sont déjà bien avancés. Le groupe privé Galileo Global Education y fera sa rentrée en septembre 2025.

 

L’atelier ARCOA (Atelier de restauration et conservation d’objets d’art), où travaille Manuela Guiraud (APT 16), avait été sollicité avant le déménagement de l’école, par le groupe de travail « mémoire » créé par AgroParisTech Alumni, afin d’évaluer le coût de la dépose, du transfert et de la restauration des œuvres peintes et sculptées de la rue Claude Bernard.


Le chantier n’a pas pu être effectué mais le nouvel acquéreur a repris ce contact pour les œuvres peintes. ARCOA a donc achevé au printemps 2023 la dépose des 2 toiles de Jacques Lestrille, encadrant le tableau de l’amphithéâtre Tisserand, ainsi que des 6 toiles (2 grandes et 4 plus petites) d’André Planson ornant l’amphithéâtre Risler.

Elles ont été installées par ARCOA au sein des réserves du CNAP (Centre National des Arts Plastiques), situées à Saint Ouen l’Aumône. Mais le CNAP préfèrerait leur trouver un nouveau lieu d’accrochage plutôt que les laisser stocker dans ses réserves. Des discussions sont en cours.


ARCOA a également réalisé le nettoyage et la protection des toiles des amphithéâtres Coléou et Dumont, ainsi que des panneaux peints de la Salle Delage, ces œuvres seront conservées sur site selon le souhait de l’acquéreur.

 

Les plaques commémoratives, les sculptures à l’entrée des amphis ainsi que le monument aux morts, inaccessible pendant les travaux, sont également conservés sur place.

Les bustes et statues qui étaient dans la cour ont été installés dans le jardin de l’école à Palaiseau et s’y intègrent très bien.

 

Les archives de la rue Claude Bernard, encore en attente de traitement, sont stockées dans le bâtiment Bioclimatologie à côté de la ferme de Grignon (avec celles du CIRE, du Musée du vivant et une partie de Grignon).

 

 

Cet article a été rédigé par Isabelle Luguenot (PG 83), animatrice du groupe bénévole "Mémoire".

isabelle.luguenot83@aptalumni.org




8
J'aime

1 Commentaire

Muriel CHAGNIOT Ingénieur Paris Grignon (1986)
Il y a 3 mois
remerciements pour votre précieux travail de mémoire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.