Carnet

eric d'engenières ticket for change agronome
Vue 430 fois
05 juillet 2021
Eric DUCHON D'ENGENIERES Ingénieur Paris Grignon (1995)

Portrait - Une carrière guidée par la quête de sens

Conjuguer voie professionnelle et aspirations personnelles 

Éric d’Engenières (PG 95), intègre Paris-Grignon après deux années de prépa et suit la spécialisation AGER (agronomie environnement) avec pour objectif de travailler en lien avec la nature et l’environnement. Parallèlement, il se passionne pour le domaine de l’édition et du journalisme.

En sortant de l’Agro, il cherche un métier qui puisse être à la fois en adéquation avec ses valeurs et qui réponde à une dimension d’utilité sociale. Il décide de faire un service militaire d’un an pour laisser le temps à son projet professionnel de murir. À l’issue d’une formation dans une école d’officiers de réserve, Eric occupe pendant 10 mois un poste de rédacteur en chef adjoint pour un magazine dans le cadre de l’armée.

C’est au cours d’une soirée organisée à la Maison des Ingénieurs de l’Agro qu’Eric rencontre Philippe Pezout (PG 85), qui lui propose de le rejoindre au sein d’Agreval en janvier 2000 pour travailler sur des problématiques éditoriales et lancer un service pionner de veille sanitaire européenne à destination des professionnels de l’agroalimentaire.

 

De l’agro au monde du livre

Le monde du livre le fait toujours rêver et pour atteindre cet objectif, il intègre en 2001 le mastère spécialisé « Management de l’édition » de l’ESCP.

Il entame alors une carrière de 17 ans dans différentes maisons d’édition en se concentrant sur des ouvrages à portée pédagogique, en résonnance avec la dimension d’utilité sociale qu’il recherche dans son métier. En 2005, Il rejoint les éditions DUNOD en tant que responsable de marché. Rapidement, il devient directeur éditorial et prend en charge toute l’offre à destination des élèves présentant les concours du supérieur. Après la fusion avec Armand Colin, il contribue avec son équipe, au développement de l’offre destinée au grand public (Histoire, Sciences Sociales, etc.).

De l’édition, il garde en mémoire les belles rencontres humaines avec les auteurs qui ont la passion pour la pédagogie chevillée au corps et la gestion de projet que demande la parution de plus de 160 titres par an.

Du monde du livre à l’économie à impact

Sa soif d’apprendre et ce besoin de contribuer à la transition écologique et sociale se faisant de plus en plus prégnant, il souhaite donner un nouveau souffle à sa carrière. Pour rejoindre le monde de l’économie sociale et solidaire qu’il convoite, il candidate pour le programme Associé On Purpose.

« Le Programme Associé On Purpose permet de rejoindre une promo d’une quinzaine de personnes et d’expérimenter des missions de conseil au sein de structures de l’ESS, à travers deux CDD de 6 mois »

En octobre 2019, il intègre Ticket for Change pour construire une stratégie d’animation des communautés. Parallèlement, il s’intéresse à titre personnel aux problématiques de gouvernance partagée (cf. MOOC « Gouvernance partagée », créé par l’université du Nous (https://www.colibris-lemouvement.org/projets/luniversite-colibris/mooc-gouvernance-partagee). Son appétence pour ces sujets lui permet de participer à l’évolution de la gouvernance de Ticket for Change et d’être embauché pour prendre le rôle de direction générale à l’issue de sa mission, fin avril 2020.

« Ticket for Change s’adresse aux individus, aux entrepreneurs et aux organisations avec pour mission d’accélérer la transition écologique et sociale par le levier du travail. »

Aujourd’hui, le poste d’Eric rassemble toutes les composantes de sa quête ; il accompagne une structure innovante en matière de gouvernance lui permettant de s’épanouir dans un environnement de travail bienveillant où les échanges riment avec transparence et écoute, tout en contribuant à la résolution des enjeux sociaux et environnementaux. Cette structure jeune et à taille humaine lui permet de laisser s’exprimer sa fibre entrepreneuriale

 

Et l’Agro dans tout ça ?

« L’Agro m’a apporté une ouverture d’esprit, une rigueur en méthodologie de projet et une capacité à savoir gérer la complexité qui ont été déterminants pour le reste de ma carrière ».

« Quand je vois l’énergie que peuvent avoir les jeunes Alumni, leur hauteur d’esprit, et leur compréhension de la complexité des enjeux socio-environnementaux d’aujourd’hui, je me dis que les agros ont toute leur place pour inventer le monde de demain et que l’entrepreneuriat est un outil puissant pour y parvenir. »



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce