Calendrier des événements

Partager sur :

Les Mardis du Quai Voltaire

L'Afrique noire, toujours mal partie ?

 

 

LES AGROS VOUS INVITENT AU DEBAT LE MARDI 24 NOVEMBRE DE 17 h A 18 h 30

 

 L'Afrique noire, toujours mal partie ?

 

La note de cadrage jointe vous explique notre choix du titre et du sujet.

Compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à la situation sanitaire, les Mardis du Quai Voltaire organisent cet événement en ligne qui permettra au plus grand nombre de suivre le débat. 

Nous vous invitons à vous inscrire dès maintenant. Cette inscription est gratuite mais obligatoire.

Le débat sera retransmis en direct sur la chaîne Youtube AgroParisTech Alumni : le lien sera partagé avec les inscrits le 23 novembre. Chaque participant pourra poser ses questions sur le "chat" de la vidéo.

                                                                                                  -0-0-0-0-0-

 

Les intervenants suivants seront présents en visio-conférence :

Bruno LECLERC (PG 76), Directeur département régional à l'Agence française de développement (AFD)

Emile FRISON , membre de l' IPES Food,  agronome universitaire et spécialiste de l'Afrique

 

Sont également prévues les interventions en direct de :

Frannie LEAUTIER, CEO Southbridge investments, banque d'investissement à vocation pan-africaine

Annie ADIOGO, Mastère spécialisé APT 18, présidente de la start-up Glim Africa

 

pour prendre connaissance de la bio des intervenants

 

Plusieurs témoignages enrichiront le débat :

Joëlle ABEGA - OYOUOMI, directrice de l'usine Nestlé de Yopoungon - Cote d'Ivoire, voir son témoignage : https://youtu.be/UcZYeMGRliw

Fatoumata BAH, fondatrice Agrinnov, entreprise guinéenne de transformation et de commercialisation de fruits séchés, voir son témoignage : https://youtu.be/fUq-EDZotkA

Sirebara Fatoumata DIALLO, exploitante d'une pisciculture associée au maraichage,  et présidente de l'Union des femmes agricultrices au Mali, voir son témoignage : https://youtu.be/cxvymwAeswY

Christine N'jole N'DOUMBE, médecin, productrice de poivre à Penja - Cameroun, voir son témoignage : https://youtu.be/NgBVuq-bS8k


Emilie VILLENEUVE en sera l'animatrice.



Mardi 24 novembre 2020
17h00 - 18h30 (GMT +1)
Date limite d'inscription : 23 novembre
L'événement est organisé en ligne

Inscriptions closes

2 Commentaires

Luc DUPONT Ingénieur Paris Grignon (1978)
Il y a 1 mois
Bonjour,
Dans votre note de cadrage, vous citez Marc Dufumier comme successeur de René Dumont dans la chaire créée par ce dernier, chaire de "Développement agricole" à l'INAPG. Avant Marc Dufumier, il y a eu comme successeur direct Marcel Mazoyer, toujours vivant si je ne me trompe. Il me semble qu'il serait bon de le faire intervenir dans votre discussion, plutôt que des économistes qui n'auraient pas compris le message de René Dumont.
Rares sont ceux qui, en effet, ont compris cette réflexion et l'ont mise en application. Oui, l'Afrique noire est toujours mal partie, et nous en sommes souvent la cause, même s'il faut la partager avec la compromission de certaines élites africaines. Nous remarquerons que nous sommes aussi nous-mêmes très mal partis, en France même, du fait de politiques économiques et sociales désastreuses. Peu d'entre nous sont malheureusement suffisamment clairvoyants pour le voir.
Personnellement, j'ai suivi l'enseignement de Marcel Mazoyer et j'en suis très heureux. Même si suivre de tels chemins intellectuels vous mène à la catastrophe professionnelle ! Mais on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs... Beaucoup de mes "camarades" agronomes ont malheureusement plus contribué à l'ensevelissement de l'Afrique. Un des rares territoires "africains" que je connaisse est l'île de mayotte avant sa départementalisation. la politique que nous y avons menée est désastreuse et elle participe de la destruction de cette culture magnifique.
Oserons-nous, dans votre discussion, nous regarder droit dans les yeux, sans complaisances ni mensonges ?
Yves EGAL Ingénieur Paris (1970)
Il y a 1 mois
Bonne idée que de nous regarder droit dans les yeux, mais sans un regard trop négatif ! Le message de René Dumont n'était pas si clair, à tel point que son successeur, Marcel Mazoyer (pas en très bonne forme aux dernières nouvelles), a bien changé son message, assez marxiste au début, beaucoup moins aujourd'hui. Pourvu qu'il puisse intervenir !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Mardi 24 novembre 2020
17h00 - 18h30 (GMT +1)
Date limite d'inscription : 23 novembre
L'événement est organisé en ligne

Inscriptions closes
  • Ajouter à mon agenda